Aujourd'hui à la tête d'un atelier boulanger employant quelques 80 personnes, Laurent Richard reste le superviseur de la confection, et le garant d'une cuisson parfaite. L'industrialisation s'est désormais mise au service de l'artisanat, respectant la totalité du cahier des charges, afin de créer un produit fidèle à la tradition du pain. La recette reste intacte, sans adjuvant ni améliorant, avec une température constante pour les meilleures conditions de cuisson. Laurent Richard a su rester ouvert à la technologie sans pour autant négliger le talent des artisans : ils sont présents 24h/24h à l'atelier !

« Ce que je préfère encore faire moi-même, c'est le façonnage du pain. C'est la signature du boulanger. Et la mise au four évidemment ! »

Laurent Richard